maurin_et_la_spesa

les oeuvres sont en réserve

L’exposition Je hais les couples Part2 octobre 20, 2013

Sous le commissariat de Jeanne Susplugas & Alain Declercq :
Lucy&Jorge Orta, Gilbert & George, Géraldine Py & Roberto Verde, HeHe, Mrzyk & Moriceau, Cécile Hesse et Gaël Romier, Art Orienté Objet, Martine Feipel & Jean Bechameil, Ida Tursic & Wilfried Mille, Ulrich Genth & Heike Mutter, Jakob Gautel & Jason Karaïndros, Bruno Peinado & Virginie Barré, Maurin & La Spesa, Susplugas & Declercq, Anne & Patrick Poirier, Lang/Baumann, Anne Zeitz & David Bourreau, Alexandre Joly et Vidya Gastaldon, Brigitte Zieger & Philippe Fernandez, Cat Loray & Clément Borderie, Stéphane Degoutin & Gwenola Wagon, Bernd & Hilla Becher, Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely.

http://www.galerievaleriebach.com/
facebook

Je-hais-les-couplesII

Quelques vues de l’exposition, les pièces de Maurin & La Spesa, L’inévitable clairière et un des Objets de méditation (céramique), des vues prises dans les photographies de Géraldine Py & Roberto Verde et des artistes HeHe, une perspective des 2 photographies présentées par Hesse et Romier, une vue de la façade actuelle de la galerie Bach et une vue générale de l’expo où l’on voit au premier plan la pièce de Jeanne Susplugas & Alain Declercq, Glaive- 2009 ainsi que la grande table dressée des éditions d’assiettes de Lucy&Jorge Orta.

inévitable-clairière-97  L'inévitable_clairière-98  OdM-61-72  GéraldinePy&RobertoVerde-04  HEHE-16  Hesse&Romier-09  Je-hais-les-couples-90  Je-hais-les-couples-95

Publicités
 

Pièce à convictions février 9, 2012

Un article sur paris-art : Interview Susplugas-Declercq

« Pièce à convictions »

Sculpture de dimensions 40 x 42 x 23 cm en céramique (grès porcelainique) + vidéo n&b gravée sur dvd en boucle, durée ± 10mn


Cette sculpture a été réalisée à partir d’une posture choisie parmi les dites acrobatiques dans le Kâma-Sûtra et se construit grâce à divers fragments d’asanas de hatha-yoga.

La vidéo retrace les péripéties inhérentes à l’aventure de l’art et du couple, les divers petits arrangements (entre amis) nécessaires ; la créativité ne sera pas superflue pour inventer toutes sortes de cales et béquilles utiles à cet effet. Tous les jugements de valeur sont à suspendre, ainsi que toutes comparaisons désobligeantes. Il s’agit d’avancer sur une voie éminemment pratique, qui dispense de toute théorie, tout au moins sur l’instant.

Évidemment, retour sur le combat contre la gravité dans tous les sens du mot, l’attraction terrestre, les limites du corps humain, le poids des humeurs, le choc des squelettes … Évaluer la souplesse à acquérir, envisager les échauffements, les exercices, et enfin tout ce qui peut pallier aux déficits éventuels… Entre sublimation et disqualification.

***

Cette pièce a participé à l’exposition : « Je hais les couples »

Une proposition de Jeanne Susplugas et Alain Declercq.
Du 20 janvier au 25 février 2012. LOFT CMJN, 46 Bd Magenta – 75010 Paris.
+33(9) 51 74 75 39 <<< Contact : www.wjamoisartpartners.com

je-hais-les-couples-idemr  (communiqué de presse : Isabelle de Maison Rouge)
Articles et images http://www.parisweb.tv/Vernissage-de-l-exposition-Je-hais-les-couples_v1741.html
http://beautifulanddelights.blogspot.com/2012/02/je-hais-les-couples-jeanne-susplugas.html