maurin_et_la_spesa

les oeuvres sont en réserve

Duo janvier 10, 2010


« DUO : allumer le feu », vidéo animation sonore
Présentée dans le cadre de l’exposition « D’où viens-tu Johnny ? » 2007


Extrait du texte :

La Spesa// Ces repérages en immersion totale nous font des journées harassantes, tu ne trouves pas ?

Maurin// Un entraînement au voyage s’imposait si nous devons quitter une existence fruste mais familière pour l’intensité d’une exploration sauvage…

La Spesa// Nous adoptons déjà le mode de vie des trappeurs : s’abandonner à la chute vers l’horizon, progresser face à l’impénétrabilité des concepts rencontrés, assumer les contraintes de la précarité, préparer un feu de camp digne de ce nom …

Maurin// Ce feu est la base de l’expédition, la halte marque une pause, une réflexion sur le parcours, je serai le gardien du feu ! Un symbole primitif pour une vérité neuve !

La Spesa// Dis-donc, le feu en appelle aussi à la cuisson des aliments, n’avons-nous pas quelques saucisses à griller à portée de main ?

Maurin// Nous aurons à nous mouvoir dans l’immensité, combattre pour nous frayer un chemin dans les virulences de la végétation, apprendre à gérer les conséquences de la tombée brutale de la nuit, à effacer nos traces, à nous défendre contre l’âpreté du milieu, contre les mauvaises rencontres de ces terrae incognitae… Tu n’enlèverais pas ce son d’harmonica par hasard, il finit par me glacer le sang…

La Spesa// D’accord pour la piste son, je la vire… mais puisque tu sembles décidé à revenir habiter l’instant et t’y soumettre, pourrais-tu me répondre à propos des saucisses ?

Maurin// Une intuition habite l’artiste : deviens ce que tu es, hors des sentiers battus… C’est vrai que j’ai faim à présent : reprenons des forces pour réaliser le programme ambitieux que nous nous sommes fixé !

La Spesa// Aurons-nous la force de fendre la nuit comme une peau de bête ? L’énergie d’aller chercher fortune par delà notre paysage ? L’audace de nous frotter à l’espace belligérant mais ô combien intense et stimulant des vastes plaines internationales ?

Maurin// N’en doutons pas, ma chère, et préparons-nous à bouleverser les anciennes habitudes de considérer le monde et l’art…

La Spesa// Cher aventurier, mon créateur d’espace élargi, viendras-tu partager une extase éminemment matérielle, et dîner avec moi ?

Maurin// Nous trouverons la vraie nourriture, celle qui ne laisse pas affamé, nous devinerons le mot de passe pour libérer nos facultés latentes et nos forces encore invisibles…

La Spesa// Exposons-nous sans réserve à cette aléatoire entreprise née de la nécessité intérieure d’une vie nouvelle…

Maurin// Ne soyons plus captifs de nos brumes et des mirages inévitablement décevants, soyons fermes dans cette résolution, et nous vivrons des moments d’envergure planétaire en disposant d’un champ de vision global en phase avec le local.

Publicités